Une question ? Écrivez-nous. Commande avant 12h expédiée le jour-même.

Questions / réponses isolation

Puis-je utiliser de la laine de verre ou laine de roche pour isoler un fourgon aménagé ?

Nous ne recommandons pas l’utilisation de laines minérales comme la laine de verre ou la laine de roche pour isoler un fourgon aménagé. En effet, ces matériaux peuvent créer des points de rouille sur la tôle et ont tendance à se tasser avec les vibrations du véhicule, réduisant ainsi leur efficacité thermique à long terme.

Nous conseillons plutôt d’utiliser des isolants naturels comme le liège projeté, le chanvre ou un isolant de type industriel comme l’armaflex et l’Ecopeg. Ces matériaux sont plus durables, résistants aux vibrations et ne créent pas de points de rouille. De plus, ils ont des propriétés acoustiques intéressantes pour améliorer le confort sonore du véhicule.

Peut-on utiliser de la mousse expansive pour isoler les renforts d’un fourgon ?

Nous déconseillons d’utiliser de la mousse expansive pour isoler les renforts d’un fourgon car cela peut causer une déformation de la carrosserie.

Il est préférable d’utiliser des matériaux d’isolation flexibles et légers pour éviter tout dommage structurel au véhicule. Vous pouvez très bien utiliser un Armaflex fin pour recouvrir les renforts et casser les ponts thermiques.
Nous déconseillons d’utiliser de la mousse expansive pour isoler les renforts d’un fourgon car cela peut causer une déformation de la carrosserie.

Il est préférable d’utiliser des matériaux d’isolation flexibles et légers pour éviter tout dommage structurel au véhicule. Vous pouvez très bien utiliser un armaflex fin pour recouvrir les renforts et casser les ponts thermiques.

Dois-je isoler les montants du fourgon ? et parties creuses ?

Oui, il est fortement recommandé d’isoler les montants du fourgon pour une isolation thermique et phonique optimale. Les montants métalliques non isolés seront des ponts thermiques, des zones ou l’humidité ira se déposer.

Il est recommandé d’utiliser un isolant souple et compressible comme un Armaflex fin pour combler recouvrir les montant.
Pour optimiser l’isolation de votre fourgon, vous pouvez remplir les montants et les parties creuses avec de l’armaflex AF en copeaux.

Quel isolant est le plus simple à poser dans un van ?

Si vous souhaitez réaliser simplement et rapidement l’isolation de votre van, l’Armaflex est certainement le meilleurs compromis.

En effet, il est très simple à découper et à poser grâce à sa face auto-adhésive. En plus, même si le rendu final n’est pas magnifique, même si vous n’êtes pas un expert de l’Armaflex, votre isolation sera très efficace.

Quel est le meilleur isolant pour mon van ?

Le choix du meilleur isolant dépend des besoins spécifiques de chaque utilisateur. Cependant, certains isolants sont plus couramment utilisés dans les fourgons aménagés tels que l’armaflex, Le liège projeté, le liège condensé, la laine de chanvre, l’ecopeg, etc…

Il est important de prendre en compte la résistance thermique, la résistance à l’humidité, l’isolation acoustique, l’étanchéité à l’air, la facilité d’installation et la résistance au feu lors du choix de l’isolant pour votre van aménagé.

Le choix du meilleur isolant pour votre van dépend de différents facteurs, tels que votre projet de voyage, vos préférences personnelles et vos besoins spécifiques. Il existe une variété d’isolants disponibles sur le marché.

Puis-je isoler à l’Armaflex + liège + laine de chanvre ?

On ne recommande pas de mélanger les isolants naturels et non naturels, nous proposons une gamme de produits, simple, permettant d’isoler fourgon en 100% naturel ou en Armaflex.

Si vous partez sur le naturel, vous pourrez utiliser du liège projeté pour couvrir tous les recoins, montants, structures, etc. Le liège expansé est idéal pour une isolation naturelle du sol et des tôles plates. La laine de chanvre permettra l’isolation des parties profondes.

Si vous partez sur l’Armaflex, alors il suffira de choisir une épaisseur fine pour les structures, montants et du épais pour les profondeurs, comme on l’explique ici.

Privilégiez des isolants plus épais plutôt que multiplier le nombre d’isolants : Mieux vaut partir sur des épaisseurs supérieures d’un même isolant, qu’il s’agisse de laine de chanvre ou Armaflex, plutôt qu’avoir 3 ou 4 isolants différents.

Aussi, cela complexifie la bonne pose de chacun et augmente le risque qu’ils vieillissent mal, que les performances soient mauvaises et augmente votre budget global avec plus de chutes.

Dois utiliser une isolation de type “naturelle“ ou “industrielle” pour mon van ?

Le choix entre une isolation naturelle ou industrielle pour un van dépend de vos préférences et des caractéristiques de votre projet.

L’isolation naturelle, comme le liège projeté + chanvre + frein vapeur, offre des avantages écologiques et un confort thermique et acoustique. Cependant, pour les mêmes performances que l’armaflex, l’isolation sera plus onéreuse.

L’isolation industrielle, comme l’Armaflex, est plus facilement accessible, la pose sera beaucoup plus simple et moins chère, mais peut ne pas être aussi écologique.

Il est important de prendre en compte les critères de performance, de budget et d’impact environnemental pour faire un choix éclairé.

Puis-je mettre un isolant pour isoler du bruit du moteur?

Nous ne recommandons pas d’isoler l’intérieur du bloc moteur. Cette partie doit pouvoir respirer à l’air libre. Si vous avez besoin d’isoler le bruit du moteur, nous vous conseillons de travailler sur l’isolation phonique à l’intérieur de l’habitacle du véhicule.

Isolation en Armaflex

Peut-on coller de l’armaflex sur du liège projeté ?

Nous ne recommandons pas de cumuler un isolant naturel tel que le liège projeté avec un isolant de type industriel tel que l’armaflex.

De plus, en raison de la porosité du liège, le collage de l’armaflex ne sera pas durable et risque de ne pas tenir sur le long terme.

Il est donc préférable de choisir l’un ou l’autre en fonction de vos besoins et de la configuration de votre espace.

Quel isolant utiliser peut compléter l’Armaflex ?

Si vous souhaitez compléter l’isolation en Armaflex à moindre coût, il est possible d’ajouter des couches supplémentaires de ce matériau. Le plus simple et efficace reste d’ajouter une couche d’Armaflex (par exemple : 2 x 19 mm), mais le coût est bien supérieur.

Il existe un isolant plus économique, si vous voulez compléter l’Armaflex, nous recommandons l’utilisation de l’Ecopeg, un matériau à base de PET recyclé (75% de bouteilles en plastiques recyclées).

L’Ecopeg est un isolant léger et facile à installer, qui convient parfaitement aux projets d’aménagement de fourgon. Il offre une bonne performance thermique et acoustique, tout en étant respectueux de l’environnement.

Enfin, il ne bougera pas dans le temps. On recommandera en amont de positionner de l’Armaflex comme du 6 ou 10mm pour casser les ponts thermiques et intégrer un pare vapeur à votre fourgon, sur toute sa tôle.

Peut-on coller l’armaflex sur les vitres d’un fourgon ?

Oui, il est possible de coller de l’armaflex sur les vitres d’un fourgon, mais il est recommandé de les teinter au préalable. En effet, les vitres non teintées laissent passer une chaleur intense qui pourrait causer le décollement de l’armaflex.

En plus l’armaflex AF n’est pas conçu pour résister aux UV qui risqueraient de le dégrader.

De plus, le revers de l’armaflex n’est pas esthétique et peut gêner la vue. Il est donc préférable d’utiliser cette méthode uniquement si les vitres sont teintées.

Faut-il poser les tasseaux avant ou après l’Armaflex ?

Il est recommandé de poser les tasseaux avant de fixer l’Armaflex. Cette méthode permet de garantir une fixation solide des tasseaux et d’éviter que l’isolant ne soit comprimé par les tasseaux.

Les tasseaux en bois ne sont pas des conducteurs thermiques. Vous pourrez donc coller les tasseaux directement sur la tôle de votre fourgon avec du Sika 552AT et découper des plaques d’Armaflex de la taille des espaces vides, entre vos tasseaux.

Comment couper l’Armaflex ?

La découpe de l’armaflex est assez facile et peut se faire avec un simple cutter. Il est cependant très abrasif et use les lames rapidement. Il est essentiel d’en avoir des neuves sous la main.

Nous vous recommandons d’utiliser le kit de découpe conçu par Armacell, qui contient 3 couteaux ainsi qu’une pierre pour aiguiser les lames au fur et à mesure des découpes.

L’armaflex craint-il l’humidité ?

L’Armaflex est un matériau d’isolation en caoutchouc synthétique. Cette matière lui permet d’être extrêmement résistant à l’humidité.

L’Armaflex AF a un frein vapeur intégré qui lui permet de bloquer l’humidité et d’empêcher l’humidité de se former sur la tôle du fourgon.

Toutes ces caractéristiques lui permettent d’être particulièrement adapté à un usage dans un van aménagé.

Peut-on poser directement poser le sol en bois du fourgon sur l’Armaflex ?

Pour éviter d’écraser l’armaflex et garantir son efficacité en tant qu’isolant, il est recommandé de poser des tasseaux en bois entre le sol en bois du fourgon et l’armaflex.

Les tasseaux permettront de créer un espace d’air entre le sol en bois et la tôle, évitant ainsi de comprimer l’isolant et préservant ainsi ses propriétés d’isolation thermique et acoustique.

Les tasseaux doivent être d’une hauteur suffisante pour permettre à l’armaflex de rester intact et ne pas être écrasé sous le poids du sol en bois et de tout autre chargement qui pourrait être placé sur le sol du fourgon. Il est important de bien fixer les tasseaux au sol du fourgon pour qu’ils restent en place et assurent une surface de support stable pour l’armaflex.

Pour fixer les tasseaux solidement sur la carrosserie de votre fourgon, nous recommandons d’utiliser du Sika 552 AT et son Aktivateur 205.

Une fois les tasseaux en place, vous pouvez poser le sol en bois du fourgon par-dessus, en veillant à ce qu’il soit correctement fixé aux tasseaux pour créer une surface solide et plane. L’armaflex sera ainsi protégé et pourra remplir efficacement son rôle d’isolant dans votre aménagement de fourgon.

Le bois des tasseaux n’étant pas un conducteur thermique, vous n’avez pas besoin de mettre de l’armaflex au dessus ou en dessous de ces tasseaux.

Peut-on coller de l’Armaflex sur du mastic / Sika ?

Oui, il faut simplement limiter au maximum la surface de mastic et son épaisseur en retirant le maximum de Mastic. Cela assurera plus de contact entre la colle et la tôle, donc un collage plus sûr.

Cependant, parfois, certaines traces de colle mastic ne peuvent être retirées, alors dans ce cas, nous recommandons de coller l’Armaflex sur la colle, après un nettoyage au Cleaner Armaflex.

Aussi, l’Armaflex pourra coller autour de la trace même si celle-ci n’assure qu’un collage “partiel”, les performances seront assurées.

Peut-on coller de l’Armaflex sur la fibre de verre ?

Il est possible de coller de l’Armaflex sur la fibre de verre, il faut cependant préparer au maximum la surface :
– On recommande dans un premier temps de poncer afin de limiter le côté “‘granuleux” de la surface, poncer pour limiter les aspérités,
– Aspirer ensuite toute la poussière générée,
– Nettoyer au Cleaner pour une surface idéale,
– Assurer un encollage plus fort en ajoutant de la colle 520 : https://mon-fourgon.shop/isolation/colle-armaflex-520
– Faites un test sur une petite surface,
– Si c’est un succès (et ça devrait l’être), vous pouvez alors démarrer avec les grandes bandes d’Armaflex

Peut-on coller de l’Armacomfort sur la fibre de verre ?

Comme on l’explique ci-dessus, on peut coller de l’Armaflex sur la fibre de verre, mais l’Armacomfort étant très lourd et moins chargé en colle, le collage est plus difficile.

– Si vous collez ensuite de l’Armaflex, cela augmente le poids au m², l’Armacomfort fait 2 à 4kg / m² selon l’épaisseur, l’Armaflex environ 700gr / 1kg par m², avec la même quantité de colle, le risque de décollement est important.
– Si vous n’avez pas le choix, assurez vous d’un ajout de colle 520 comme expliqué ci-dessus, après ponçage, nettoyage, Cleaner,
– Enfin, n’hésitez pas à faire un habillage bois affleurant de l’isolant pour s’assurer qu’en cas de décollement, il sera toujours en place

Faites-vous l’Armaflex à la découpe ? En 1 m², 2 m² ou 3 m² par exemple ?

Aujourd’hui, nous ne pouvons pas proposer l’Armaflex coupée sur mesure en surface inférieure aux rouleaux, car le prix final lié à la découpe, la gestion du stock etc ne serait pas intéressante.
Vous pouvez alors trouver des chutes d’Armaflex ou longueurs inférieures sur Leboncoin, Facebook et autres sites d’annonces. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pouvez commander un rouleau et vendre le surplus sur l’une de ces plateformes.

Quelle quantité de colle doit-on prendre pour poser de la feutrine sur l’armaflex?

Nous recommandons d’utiliser 1 tube de colle néoprène en bombe 500ml pour coller 2m² de moquette en double encollage (sur l’isolation + sur la feutrine). Chaque unité de feutrine fait 2 m² (2 x 1m) donc il suffit de commander autant de tubes que d’unités de feutrines.

Combien de rouleaux de Tape dois-je prendre pour mon van?

Nous recommandons en moyenne 1 rouleau de Tape par rouleau d’Armaflex, certains fourgons n’en utilisent pas, d’autres en utilisent partout, selon la qualité des découpes et la précision du collage.

Pour rappel : le tape n’est pas un isolant et ne remplace par l’Armaflex pour couvrir des structures par exemple, c’est un scotch d’étanchéité pour faire le joint / raccord entre deux bandes d’Armaflex.

Quel tasseau utiliser pour la structure avant l’Armaflex ?

Les tasseaux dépendent tout simplement de l’épaisseur d’Armaflex qu’ils permettent de ne pas écraser,
Si vous couvrez de l’Armaflex en 19mm, prenez du 20mm minimum, ce qui est très courant. Pour du 6mm ou 10mm d’Armaflex vous pouvez utiliser du tasseau de 10mm,

La section du tasseau permettra de ne pas écraser l’Armaflex avec l’habillage que vous poserez par dessus.

Prenez des tasseaux “massifs”, par exemple en pin, qui est assez économique, mais plus généralement du résineux, car si vous prenez un tasseau bois recomposé vous n’aurez pas un vissage fiable.

PS : Pensez toujours à vérifier si les tasseaux sont droits avant de passer en caisse, souvent ils sont mal stockés (debout) et sont courbés au fil des semaines, ce qui peut être très agaçant car on ne s’en rend compte que lorsque l’on coupe leur cerclage.

Dois-je rajouter de la colle pour fixer mon Armaflex?

L’Armaflex est déjà équipé d’une couche adhésive intégrée ce qui signifie qu’aucune colle supplémentaire n’est nécessaire pour son installation. Cela simplifie le processus d’installation et vous permet d’économiser du temps, des efforts et de budget.

L’Armaflex ne semble par coller, quelles sont les causes ?

Comme des milliers d’utilisateurs chaque année, l’Armaflex est un isolant auto-adhésif très puissant et efficace. S’il ne colle pas bien, malgré la colle très efficace qui est encollée à l’arrière, c’est qu’une étape n’est pas respectée :

En hiver, il faut veiller avant de coller :
– A utiliser le Cleaner pour préparer la surface, dépoussiérer etc,
– A sécher la tôle pour supprimer la condensation avant d’y poser l’Armaflex,

En été :
– Utiliser le Cleaner,
– Ne pas coller l’Armaflex sur une tôle trop chaude, garez le fourgon à l’ombre et collez l’Armaflex le matin si possible. Si la température de la tôle dépasse les 40°C, la phase de collage sera raccourcie avant la prise de la colle.

Enfin, assurez-vous que l’Armaflex ne soit pas stocké depuis plus d’un an, car la qualité de la colle peut diminuer après un an.

Puis-je mettre un autre produit que le Cleaner pour nettoyer mon van avant la pose de l’Armaflex?

Le seul produit qui est recommandé pour un nettoyage du van avant la pose de l’Armaflex est le Cleaner. La formule chimique de ce produit a été spécialement conçu pour nettoyer en profondeur et permettre à l’adhésif de l’Armaflex de coller efficacement

Isolation phonique avec l’ArmaComfort

Dans quels cas utiliser l’Armacomfort pour isoler phoniquement un van ?

L’Armacomfort peut être utilisé pour isoler phoniquement un van dans les cas où l’on souhaite réduire les bruits provenant de la route lorsque vous roulez et/ou de l’environnement lorsque vous dormez.

L’Armacomfort peut aussi être posé sur le plafond si vous souhaitez éliminer les bruits générés par la pluie.

Cela peut être particulièrement utile si l’on souhaite créer un espace de vie confortable et silencieux à l’intérieur du van. Nous le recommandons surtout pour nos clients qui sont très sensibles au bruit.

Peut-on isoler le capot moteur avec de l’Armacomfort ?

On ne recommandera pas le collage d’un isolant sous le capot, car le support ne sera pas suffisamment propre, les variations de températures et les projections éventuelles d’huile peuvent risquer de décoller l’isolant phonique.

Cependant, vous pouvez isoler à l’Armacomfort entre la cabine et le moteur pour limiter le transfert de son et de vibrations.

Peut-on isoler phoniquement entre le moteur et la cabine de conduite ?

Il est tout à fait possible d’isoler du bruit entre le moteur et la cabine de conduite en isolant à l’Armaflex le sol, les tôles séparant avec le moteur (si l’on peut démonter les garnitures et tableau de bord) et éventuellement les ailes et portières (en veillant à ne pas gênant les fonctionnement mécaniques de verrouillage, des fenêtres etc).

Quelle est la densité de l’Armaflex AF ?

Nous sommes entre 45 et 55 kg/m3 sur l’ARMAFLEX AF, selon l’épaisseur, sa masse volumique est donc très intéressante pour son résultat d’isolation.

Isolant Ecopeg 35 + ou Ecopeg 39

Comment fixer l’Ecopeg dans mon fourgon ?

Il est possible de fixer l’Ecopeg dans votre fourgon en le collant directement avec de la colle néoprène en bombe sur la tôle du fourgon ou en le maintenant avec des agrafes dans les tasseaux.

Une fois en place, il suffira de venir poser votre habillage pour le maintenir bien en place.

L’isolant Ecopeg à base de bouteilles plastique recyclées nécessite-t-il un pare vapeur ou frein vapeur ?

L’Ecopeg, en tant qu’isolant à base de plastique (PET) recyclé, ne nécessite pas de pare vapeur ou de frein vapeur car il ne craint pas l’humidité. Il est résistant à l’eau et ne perd pas ses propriétés isolantes même en présence d’humidité.
Cela en fait un excellent choix pour l’isolation des fourgons et autres véhicules de loisirs.

Cependant, il est important de bien fixer l’Ecopeg pour éviter les ponts thermiques et de compléter avec d’autres matériaux pour atteindre l’épaisseur d’isolation désirée.

L’idéal est d’utiliser de l’armaflex à coller directement sur la tole de votre fourgon afin de casser tous les ponts thermiques et empêcher la formation d’humidité en surface de tôle.

Isolant naturel laine de chanvre

Quel est le liant utilisé pour fabriquer les panneaux ?

Le liant polyester thermo fusible bi-polaire est utilisé pour lier les fibres entre elles à la cuisson. Le fabricant recherche une alternative naturelle qui rendra le produit 100% naturel.

Les essais ont eu lieu avec de l’amidon de maïs mais il ne tiens pas les transferts d’humidité il se dégrade et au vu des intrants chimiques nécessaires pour faire pousser le maïs, le polyester en encore privilégié.

Quelle est la différence entre l’isolation avec de la laine de Chanvre et le Bio’fib Trio?

Nous recommandons d’utiliser la laine de chanvre pour sa résistance à l’humidité, le chanvre seul est plus adapté aux vans et fourgons aménagés, où l’humidité ne peut s’échapper par la cloison à la différence d’une maison. Le Bio’fib Trio est un mélange de Chanvre, Lin et Coton, dont les deux derniers ne sont pas aussi fervents d’humidité ! Ils risquent de la gérer moins facilement et de se détériorer, en plus de diminuer leurs capacités isolantes en se chargeant d’humidité.

Frein vapeur Intello Proclima + adhésif Tescon Vana

Dois-je installer un frein vapeur dans mon van ?

Oui, il est recommandé d’installer un frein vapeur dans votre van si vous utilisez une isolation naturelle. Un frein vapeur est une membrane qui empêche la vapeur d’eau de migrer à travers les parois de votre van, ce qui aide à prévenir la condensation et la formation de moisissures à l’intérieur de l’isolant.

Le frein vapeur régule le taux d’humidité présent dans votre isolation.
Cet aspect est particulièrement important si vous utilisez des matériaux d’isolation naturels qui peuvent être sensibles à l’humidité, tels que la laine de bois, la laine de chanvre…

Le frein vapeur doit être installé du côté chaud de l’isolant, c’est-à-dire du côté intérieur du van, pour assurer son efficacité.
Nous recommandons d’utiliser du ruban adhésif Tescon Vana pour jointer les laies de frein vapeur et faire en sorte qu’il soit bien étanche.

Liège projeté

Avec quel isolant dois-je compléter mon isolation en liège projeté ?

Pour compléter votre isolation en liège projeté, il est recommandé d’utiliser des matériaux isolants supplémentaires tels que la laine de chanvre et un frein vapeur. Ces éléments viendront renforcer les performances thermiques et acoustiques de votre isolation, tout en assurant une meilleure régulation de l’humidité à l’intérieur de votre van.

La laine de chanvre est un isolant naturel qui présente de nombreux avantages. Elle est résistante au feu, a d’excellentes propriétés d’isolation thermique et acoustique, et contribue à une meilleure qualité de l’air intérieur. Elle peut être utilisée pour remplir les espaces vides, isoler les parois et les plafonds, et assurer une isolation efficace.

Le frein vapeur, quant à lui, est une membrane qui limite la diffusion de la vapeur d’eau à travers les parois. Il est essentiel pour prévenir les problèmes d’humidité et de condensation à l’intérieur de votre van. Le frein vapeur est généralement installé du côté intérieur de l’isolation, empêchant ainsi la migration de l’humidité vers les parois froides et réduisant les risques de moisissures et de dommages causés par l’humidité.

En combinant le liège projeté avec de la laine de chanvre et un frein vapeur, vous créerez un système d’isolation complet et performant pour votre van. Cela vous permettra de bénéficier d’un meilleur confort thermique, d’une réduction des bruits extérieurs et d’une régulation de l’humidité plus efficace.

Combien de sceaux de liège pour isoler mon fourgon ?

L’isolation en liège projeté permet de créer une première barrière très efficace, autant thermiquement que phoniquement.
Nous recommandons d’utiliser 1kg/m²/couches de liège. Il faut au minimum deux couches pour avoir une excellente isolation.

Ce calculateur vous permet d’estimer le nombre de sceaux nécessaires pour isoler convenablement votre van

Peut-on coller de la feutrine sur du liège projeté?

Nous avons certains clients qui ont posé de la feutrine sur du liège projeté mais nous n’avons pas eu de retour sur la durée de vie et la tenue dans le temps. Si vous voulez poser de la feutrine sur du liège projeté il est recommandé de poncer légérement le liège pour aplanir la matière, bien aspirer pour enlever les poussières afin de pouvoir ensuite venir coller la feutrine en double encollage. Une sur la feutrine, une sur le liège.

Peut on peindre sur le liège projeté ?

Oui, est possible de peindre sur le liège projeté en utilisant une peinture acrylique..
Si le liège projeté n’est pas encore posé, vous pouvez utiliser un liant acrylique dans le produit.

    

Longueur intérieure de votre camion (en m) :

Hauteur intérieure de votre camion (en m) :

Largeur intérieure de votre camion (en m) :

Pour couvrir la totalité de la surface de votre fourgon, vous aurez besoin de :

Pour 2 couches
Pour 3 couches
Pour 4 couches
Pour 5 couches